Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2013

Prospective : le futur est-il prévisible?

Mardi 12 novembre

 En l’an 2000, des centrales à la tourbe ont remplacé celles atomiques jugées trop dangereuses ; le « Télécom » permet de partager des informations instantanément dans le monde entier, lisait-on dans Science&Vie en 1959…

Etait-il réellement possible, il y a plus de 60 ans, de prévoir le débat actuel sur le risque nucléaire et l’existence d’Internet ? Qu’elle concerne l’énergie, le climat ou encore la démographie, la prospective qui consiste à scénariser l'avenir intéresse beaucoup les décideurs. Comment procède cette discipline ? Sur quels outils scientifiques s'appuie-t-elle ?

Le café des sciences de Nantes vous invite à croiser les regards sur ces questions en compagnie de spécialistes de l'anticipation d'horizons divers :

  • Stéphane Tirard, directeur du Centre François Viète, centre d'épistémologie de l'Université de Nantes
  • Bertrand Alessandrini, chercheur au laboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique et directeur du développement et des Relations industrielles à l'Ecole Centrale de Nantes
  • Olivier Ryckewaert, directeur de la Plate-forme régionale d'innovation du design à l'Agence régionale Pays de la Loire Territoires d'Innovation (SEM)

Rendez-vous au 1er étage du café Flesselles à Nantes de 20h30 à 22h.

Les commentaires sont fermés.